Accueil Module
MODULE MOP - LANGAGE


 

La programmation impérative est basée sur l'affectation (on parle souvent d'effet de bord, ce qui correspond à un changement de l'état d'une zone de mémoire).
Ainsi, dans ce style de programmation, on résonne en partant d'un système dans un état initial pour aboutir (pour ce même système) à un état final.
Ces effets de bords (ces changements d'états) peuvent porter sur des éléments de granulosités très divers : données élémentaires (entiers, flottants, ...) ou composées.
Les langages impératifs peuvent être classés en deux catégories : d'un coté les langages procéduraux, de l'autre les langages orientés objets.

Les langages procéduraux
Parmi les langages les plus courants, le langage C et le langage Pascal sont des langages procéduraux.
De tels langages permettent de baser la conception du programme sur une succession d'appels de procédures ou de fonctions. Les données passent alors au second plan, on cherche seulement à transformer des données initiales pour produire des données finales par calcul. L'attention est portée essentiellement sur le processus de calcul.

Les langages orientés objets
Avec des tels langages, la méthode pour aboutir à l'écriture du programme est fondamentalement différente.
On ne cherche plus à définir un processus de calcul, mais on cherche à définir différentes entités appelées objets. Un objet rassemble des données associées aux comportements attendus par ces données.
Ces objets une fois combinés donnent la solution du problème.
Par exemple : programmer un jeu fera intervenir l'objet partie, etc..
Le concepteur de la solution cherche donc à déterminer les objets entrant en jeu dans la solution et les relations (ou communications) entre eux.

Eiffel et Java sont des langages orientées objets.
C++ est un langage orienté objets qui peut être utilisé comme un langage procédural.

 

 

 

 



 

 


Françoise Greffier